• Rome est une ville pleine de tags et de graffitis. Ses murs en sont recouverts, aussi bien dans les quartiers éloignés que dans le centre historique. C'est un peu dommage, mais j'ai toujours trouvé que ça apportait quelque chose de spécial, un côté destroy qu ine va pas si mal avec les fontaines et les pavés, enfin, ça doit être mon côté banlieusard qui s'exprime...




    Ce que j'aime beaucoup en ce moment, ce sont les portraits de rue. On voit des visages de célébrités, souvent des personnages de cinéma ou alors des figures politiques, s'afficher avec malice sur les murs décrépis de la ville. Ca me plaît bien.

    Photo de Sylviette

    votre commentaire
  • OK, je viens d'avoir la confirmation par téléphone et dans la presse italienne : il y a bien eu un tremblement de terre à Rome. Il était léger : 4,5 degrés sur l'échelle de Richter.




    Entre la mort du pape et ce séisme inattendu, c'était décidément L'ANNÉE où il fallait venir vivre ici.

    2 commentaires
  • Je viens de vivre un quelque chose d'assez impressionnant.

    J'étais assise (vautrée ?) sur mon lit avec mon ordinateur portable. J'envoyais quelques mails.

    Puis tout à coup, j'ai senti mon lit bouger, j'ai vu mes plantes trembler et ma porte s'ouvrir et se refermer doucement. Pas la méga secousse, mais un mouvement vraiment suprenant. Je me suis levée, en panique, pour m'assurer que ce n'était pas mon imagination (je n'ai rien bu, je le jure !...). Et là j'ai senti le sol se mouvoir sous mes pieds, comme si j'étais sur le pont d'un bateau à l'arrêt.

    Etrange étrange.

    Ca a duré 20 secondes, après plus rien. Autant vous dire que je n'en menais pas large. J'étais prête à sauter dans mes tongs et à dévaler l'escalier de l'immeuble pour sortir, de peur que la pièce dans laquelle je me trouvais ne s'écroule ! 




    Je ne sais pas d'où ça a pu venir, et j'imagine que je ne le saurai jamais. Je ne pense pas que la ville de Rome soit à proximité d'une zone sismique, ni que les orages de ce matin aient provoqué sans que je ne m'en rende compte un cyclone dévastateur. 

    Enfin, j'ai quand même bien eu peur.

    6 commentaires

  • Me voilà de retour.


    J'ai trouvé Paris toujours aussi belle, dommage pour le temps pourri !

    J'ai fait à peu près tout ce que je voulais, j'ai même trouvé le temps d'aller chez le dentiste (qui m'a enlevé trois carries sur le même côté de la bouche, c'est dire combien j'ai douillé les jours suivants...) !

    J'ai aussi retrouvé mes parents, mes amis, mes sushis et mes repères géographiques. 




    Maintenant je suis me retrouve seule, dans une ville d'adoption désertée et étrangement silencieuse. Ca ne me pose pas de problème, j'ai eu 15 jours tellement remplis que cette soudaine tranquillité me rend sereine. Et puis de la tranquilité il m'en faut, pour les 40 nouvelles pistes de recherche d'emploi qui ont germé dans mon esprit pendant mes vacances !




    Je commence demain, c'est promis. En attendant je vais me laisser aller à une douce quiétude.


    Photo de Sylviette

    2 commentaires

  • Y a pas à dire : un bateau ça change la vie.
    Je reviens d'un week-end de trois jours au Rayol, un petit village du sud de la France en bord de mer. Xav (mon coloc quand j'habitais à Paris) m'a offert le voyage, ce qui m'a permis, une fois de plus, de profiter avec lui et ses amis de la beauté des lieux. 

    Résultat : je suis rentrée fraîche et requinquée ! Ca doit être tout le vent, pris en pleine tête pendant ces trois jours, qui m'a nettoyé le cerveau. Vive le bateau !

    Photo de Sylviette

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique