• De l’intérêt de partir loin de chez soi


    Donc je l'ai revue. Elle n'a beaucoup changé finalement, pas du tout même. Elle avait juste l'air mille fois mieux dans sa peau... serait-ce l'effet de l'Italie ? Elle et à Rome depuis maintenant plus d'un an, et ça a changé sa vie. Elle a du se bouger les fesses, s'ouvrir aux autres et du coup elle a pris confiance en elle. Rien à voir avec la nana renfermée et toute compliquée que j'ai connue il y a 10 ans.
    J'ai toujours été relativement bien dans ma peau, donc je ne peux pas vraiment me comparer à elle, mais c'est vrai que le fait d'être ici a changé pas mal de choses dans ma façon d'être.

    Quand je suis venue pour la première fois à Rome il y a 3 ans (et ça je m'en rappellerai toute ma vie), j'étais seule avec mon sac à dos. Une folie, qui m'avait value les foudres de mes parents (bien qu'à l'époque je n'habitais déjà plus chez eux) et qui m'avait fait passer pour une héroïne auprès de mes plus chers amis. Je m'étais sentie investie par un étrange sentiment de liberté, complètement nouveau, et j'avais vécu des choses que jamais je n'aurais pu vivre en France.
    Pourquoi ? Parce qu'en France j'étais inhibée par tout ce que les mœurs et l'éducation nous interdisent de faire. Ne parle pas aux inconnus. Ne fais pas de stop. Ne prends pas le train après 22h. Ne fonce pas chez le premier venu. Des recommandations qui ont évidemment beaucoup de sens (et je les redirai à mes enfants), mais qui ont tendance à bloquer les gens. On a peur de passer pour un idiot, un inconscient, un irresponsable, alors on se comporte comme on devrait, et on étouffe nos envies.
    Donc une fois arrivée en Italie, seule, libérée du regard des autres et animée par l'envie de vivre des choses exceptionnelles, je me suis complètement lâchée. J'ai rencontré des mecs, j'ai dormi chez des inconnus, je me suis faite invitée moult fois à boire un verre ou à dîner, je me suis même retrouvée quelques jours à Naples dans l'appartement de trois militaires qui m'ont fait découvrir la région en moto. Je reconnais que j'ai eu beaucoup de chance que tout se soit passé aussi bien, parce que je ne suis tombée que sur des personnes bienveillantes. En tant que nana toute seule, des « incidents » auraient pu vite arriver, et j'aurais été bien dans la merde. Mais j'ai une bonne étoile, un instinct protecteur peut-être. Et j'ai réalisé que je n'avais jamais vraiment vécu avant.

    Bref, tout ça pour dire que cette nana, avec qui j'ai passé la soirée hier, a ressenti un peu cette même liberté en arrivant ici. En tant que Française débarquant seule dans un pays étranger, elle s'est sentie d'une part un peu perdue et obligée de ne compter que sur elle-même, donc plus forte, d'autre part détachée du regard des autres et libre de faire ce qu'elle voulait, sans peur d'être jugée. C'est sans doute la plus grande liberté qui soit.
    Je reconnais alors que, malgré notre pauvreté « matérielle », nous sommes des vraies privilégiées de ce monde..


    Photo de Sylviette


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Avril 2005 à 14:17
    Bravo !
    Pour toute ton aventure et ton esprit. Se mettre en mouvement sans ecouter les autres, oublier les peurs et l'immobilisme pour choisir l'action. Tous les jours avancer et decouvrir qu'il y a plus de vie en dehors de son quotidien, redecouvrir les vertus de l'envie, les emotions de la decouverte qui donnent faim... Bravo, joli, courageux et exemplaire dans une societe sclerosee ou les individus ne pensent qu'a conserver leurs acquis. Aller de l'avant et vivre...
    2
    Romain
    Lundi 4 Avril 2005 à 12:14
    Merci
    Merci Sylvia, de te trouver comme çà. Je suis heureux pour toi. Vraiment, vraiment. Bise Romain
    3
    Lamb
    Lundi 4 Avril 2005 à 20:47
    super blog !
    Je l'avais déjà dit à ses débuts et je le redis... c'est toi sur la photo ?
    4
    Lundi 4 Avril 2005 à 21:40
    Oui...
    c'est bien moi ! Sympa le casque... Merci pour le compliment en tout cas !
    5
    heaven
    Mercredi 6 Avril 2005 à 10:05
    je le redis aussi
    joli par son apparence, sympa par son contenu, j'aime beaucoup ton blogg et ton aventure...
    6
    Baba
    Mercredi 6 Avril 2005 à 14:58
    Le Caire
    J'ai un peu vécu ça en allant un mois au Caire pour mon travail en anthropologie... Quand je pense à ce que j'ai osé faire là-bas... Chose sqe j'aimerais un jour revivre!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :