• Ils sont fous ces Romains !


    Il y a quelques jours, Pierre de Genève m'a envoyé par mail une animation tournant en dérision l'exception italienne. Voici le lien :
    http://www.infonegocio.com/xeron/bruno/italy.html

    Sincèrement, ça vaut le coup d'aller voir : c'est à mourir de rire ! Il est vrai que les Italiens ont cette réputation de se distinguer des autres par une attitude, un mode de vie, un style bien à eux, bref, de quoi alimenter bien des clichés. J'ai d'ailleurs essayé d'en faire une liste :
    1. Les Italiens sont des séducteurs
    Mon avis : VRAI, mais pas plus que les autres ! Ils peuvent aussi être timides, voire incapables de faire le premier pas avec les nanas. Du moins je crois.
    2. Les Italiens vivent chez leur mère jusqu'à... vieux !
    Mon avis : FAUX, mais quand même... Disons qu'il y a un phénomène « Tanguy » dû à la durée des études ici (en moyenne, jusqu'à l'âge de 26/27 ans). Il y aussi la hausse du coût de la vie qui joue beaucoup : beaucoup doivent aujourd'hui choisir entre un appartement ou une voiture... La plupart du temps ils choisissent la liberté de se déplacer plutôt que celle de payer un loyer (je connais des gens dans ce cas du moins). Mais il y a aussi un tas de jeunes qui quittent le foyer familial tôt, souvent pour faire des études loin de chez eux, et qui d'ailleurs se mettent en colocation afin de pouvoir survivre.
    3. Les Italiens sont reconnaissables à des kilomètres : cheveux mi-longs de préférence gominés, lunettes de soleil, teint hâlé, costards et bagouzes.
    Mon avis : FAUX, la mode a bien changé depuis ! Les lunettes de soleil, ça d'accord (et pas des moindres, on peut carrément parler d'écran protecteur), disons que ça constitue une base commune. Mais pour le reste, on trouve vraiment de tout : des blondinets à la peau claire, des rouquins (si si je vous assure !), des goths, des baskets, des talons, des salopettes, etc.
    4. Les Italiens parlent avec les mains
    Mon avis : VRAI. Je ne voulais pas y croire avant de m'installer ici. Hommes, femmes, jeunes, vieux... personne n'échappe à la règle ! Les voir gesticuler et articuler leurs phrases avec leurs mains est à chaque fois un vrai régal. Et c'est contagieux, diantre !
    5. Les Italiens mangent principalement des pâtes et des pizzas
    Mon avis : FAUX bien sûr. Je pense ne choquer personne en disant que la cuisine italienne est selon moi l'une des plus surprenantes et diversifiées qui soit. Les pizzas, on en mange effectivement de temps en temps, mais c'est loin d'être le plat phare de l'Italie. Et les pâtes, s'il est vrai qu'elles sont souvent présentes aussi bien sur le comptoir que sur les tables raffinées, c'est toujours sous des formes variées, accommodées de mille et une manières. Ce que l'on connaît moins, par contre, ce sont tous les antipasti qui font chanter le palais, les soupes aux fumets évocateurs des provinces italiennes, les risotti aux légumes frais, aux fruits de mer, et bien sûr les fromages, les viandes et les poissons.
    C'est horrible, l'eau m'en vient à la bouche. Je dois finir ce post au plus vite.

    Donc tout ça pour dire que les Italiens ne sont pas ceux qu'on croit. Depuis qu'on est petits, la télé, et notamment les clips vidéo, nous chargent d'a priori et nous greffent une image mentale ô combien caricaturale de nos cousins transalpins.

    N'empêche, de là à dire que les Italiens sont comme tout le monde...
    Un exemple tout bête : ici, les gens... se parlent ! Je ne sais pas comment ça se passe dans le sud de la France, mais moi qui viens de Paris et de la banlieue parisienne, je n'avais jamais vu ça. Imaginez : un petit vieux monte dans le bus et commence à demander son chemin à une damoiselle qui se repoudre le nez. Celle-ci le renseigne aimablement, puis commence à lui faire des commentaires sur la destination demandée par le petit vieux. Là, intervient un quarantenaire qui, visiblement, connaît bien ledit quartier, et qui ajoute qu'on y trouve un très bon restaurant. Une petite vieille, assise derrière, a suivi toute la conversation et demande où se trouve ce restaurant, etc. J'assiste à ce genre de scènes tous les jours. En tout cas ça se passe comme ça à Rome.

    J'ai encore des tas d'autres exemples à proposer, mais là le post commence à devenir long.
    Alors je vous laisse et je vais manger. Car c'est pas tout ça, mais il commence à faire faim.

  • Commentaires

    1
    Baba
    Samedi 23 Avril 2005 à 11:42
    Mon analyse
    Pour le point 2, je pense que c'est un peu pareil partout... Dans le nord, les gens fuient quand on vient leur parler (bon, y a des exceptions, hein)... Dans le sud de la France, les gens sont peureux aussi, je trouve... C'est vrai qu'on est souvent désarçonné quand quelqu'un vient nous parler alors qu'on ne lui a rien demandé.
    2
    Samedi 23 Avril 2005 à 11:53
    Tout à fait d'accord
    On pense tout de suite que c'est de la drague (quand c'est un type par exemple) ou alors que la personne n'est pas très nette... C'est terrible finalement !
    3
    Khalya
    Samedi 23 Avril 2005 à 12:20
    Je suis tombée
    amoureuse de Rome pour cette ambiance si chaleureuse et détendue en plus de sa beauté. J'avais à l'époque où j'y suis allée une coiffure avec de longs cheveux bouclés. Je n'ai cessé de me faire arrêter dans la rue par des jeune femmes magnifiques qui s'estasiaient sur mes cheveux alors que les leurs étaient dix fois plus magnifiques. Et elles étaien sincères et très gentilles. Pas envieuses pour 3 sous.
    4
    christophe
    Dimanche 1er Mai 2005 à 23:59
    le lien
    Salut, il est vrai que l'animation est exagéré mais il y a une part de vrai. c'est cet ensemble qui fait que cette animation est drolissime @ +
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :