• Le cinéma français dans toute sa splendeur


    Hier, j'ai eu la très mauvaise idée d'aller voir ce film. J'avais lu une critique fabuleuse dans un quotidien d'ici, le Messaggero, qui m'avait bien fait saliver. Et puis il passait dans une seule salle, en langue originale sous-titrée en italien, je me suis donc dit qu'il ne fallait pas le manquer.
    Grave erreur ! Ce film est tout simplement affligeant. Je suis indignée de voir qu'il existe encore des films français aussi caricaturaux...
    Trois longues heures d'ennui, en noir et blanc, sans musique (à part de temps en temps quelques notes graves de piano, bien kitch) ni dialogues, ou alors des bribes de propos débiles prononcés par des personnages creux, interpretés par de très mauvais acteurs. Un film prétentieux, cliché, une vraie blague. Je me rendue à l'évidence que c'est ce genre de merdes qui arrivent ici, en Italie, pour représenter le cinéma français, et j'en éprouve de la peine.
    En sortant de là, je l'avoue, j'ai eu vraiment très honte.

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Novembre 2005 à 23:37
    hum!! un peut raide.
    ton analyse sur ce film. en effet il ne faut pas le voir avec notre vision contemporaine d'un cinema,d'une facon de pensée et d'etre, mais plutot comme un temoignage d'une certaine époque. en l'occurence,içi mai 68.mais bon! c'etait peut etre pas le style de film que tu voulais voir
    2
    Vendredi 4 Novembre 2005 à 09:53
    D'accord
    j'ai été sans doute un peu dure, et je n'étais peut-etre pas dans l'état d'esprit qu'il fallait à ce moment-là . Ceci dit, j'ai vu beaucoup de films évoquant ou traitant directement de la jeunesse de cette époque, et celui-ci me semble assez prétentieux dans le style, pas tant dans le fond.
    3
    pierre
    Vendredi 4 Novembre 2005 à 14:19
    série B
    suis allé hier après-midi au festival "Cinéma tout écran" voir un film italien "Mio figlio" de Luciano Odorisio avec Giovanni Scifoni..... une espèce de Navarro avec un scenario trop bien agencé pour que ce film soit un navet. un nanard....mais pas tout à fait. ah ! se vautrer parfois sur le canapé et regarder ce genre de film.... ça a le charme désuet des dimanches de pluvieux ! mais hier j'ai pas pu me vautre ! baci pierre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :