• Tout est dans le style

    J'ai commencé sérieusement à travailler (quel vilain jeu de mots !) sur ma recherche d'emploi avant-hier. Après un petit brainstorming effectué avec un groupe d'amis, j'ai relevé une vingtaine d'agences ou d'organismes à cibler.


    C'est donc parti. J'ai tout d'abord épluché les sites internets pour connaître l'activité desdites entreprises cibles, puis j'ai listé les contacts et coordonnées.

    Ensuite je me suis attaquée aux lettres de motivation. ici ce n'est pas comme en France, la lettre a beaucoup moins d'importance que le CV. Beaucoup d'employeurs ne la lisent pas, beaucoup de candidats la zappent complètement, et de toutes façons, ça reste une lettre de présentation courte et sans style. Mais quand même, disons que mes échecs en matière de recherche d'emploi ne m'incitent guère à passer outre ce genre de formalité, alors je m'y colle, sérieusement. 

    Un premier obstacle auquel je n'avais songé qu'à peine, et qui s'avère handicapant : il faut écrire en italien ma p'tite dame ! Et oui, jusqu'à maintenant, j'avais surtout fait des candidatures en français ou en anglais. J'avais rédigé à l'époque un modèle de lettre en italien, que j'avais évidemment fait relire par des amis, mais cela ne m'avait pas trop servi (quand on veut devenir serveuse, ce n'est pas ce qui compte le plus...). Dans un premier temps, je me suis donc résignée à pondre des traductions italiennes de mes lettres françaises. Je sais c'est ridicule, vu que les standards de formulation ne sont pas les mêmes ici, mais c'est en attendant que mon coloc Emanuele rentre de vacances (ce soir normalement) pour me les corriger. Heureusement, entre-temps Elodie m'a prêté un bouquin qui explique très bien comment faire. Il y a même des modèles de lettre selon la situation, l'expérience, l'âge du candidat ! Je suis donc en train de m'en inspirer royalement.

    Un deuxième os, que mon enthousiasme avait un peu mis de côté : pour quel type de job dois-je postuler ? C'est bien beau de savoir chez qui frapper, encore faut-il savoir quoi demander ! Disons que j'ai très envie de travailler pour certains types de boîtes (des organismes culturels, des théâtres, des institutions publiques...), et même un poste de secrétaire me conviendrait. Simplement, c'est quand même mieux de se porter candidat pour un emploi déterminé. Le "je suis open, donne-moi ce que tu as" risque d'être mal perçu par les employeurs.... J'ai donc décidé de me porter clairement candidate pour un boulot de conceptrice-rédactrice (ce que j'étais en France) quand je sens que ça peut marcher (genre boîtes jeunes et créatives), et de simple secrétaire quand je pense que mon niveau d'italien ne tiendra pas la route pour le type de boîte sollicitée.




    Bon, c'est pas tout ça mais la pause est finie. Sylviette, raccroche ton blog et retourne à tes devoirs !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :